Sélectionner une page

Boisé du Tremblay – 20 juin 2020

Rédigé par Rey Clermont

Photographe animalier et ornithologue depuis 2009, je parcours la province à la recherche de nouvelles espèces d'oiseaux à photographier.

20 juin 2020

Restons en contact!

Catégories

Merci de votre visite !

Flag Counter

Boisé du Tremblay – 20 juin 2020

Samedi 20 juin 2020, je décide de me rendre au Boisé du Tremblay à Longueuil afin de tenter de photographier les Grives des Bois qui y ont été rapportées récemment. J’avais fait quelques visites à ce site en 2019 et n’avais pas réussi à les localiser.

J’ai observé cette espèce qu’une seule fois et n’avais pas réussi à faire une bonne photo.

J’accède au boisé par le stationnement du parc à chiens, rue Vauquelin, il est environ 7h50. La première espèce à se présenter à moi est le Moqueur Chat :

Moqueur Chat

Je continue mon chemin et j’entends un Troglodyte Familier, ça adonne bien puisque j’ai réalisé ce matin-même que j’en avais jamais photographié dans la MRC de Longueuil. J’ai passé plusieurs minutes à essayer de faire de bonnes photos mais ils se tenaient très haut dans les arbres. J’ai tout de même pris ces deux photos : 

Troglodyte Familier
Troglodyte Familier

Pendant que je continue mon chemin, c’est au tour d’un Jaseur d’Amérique de venir se percher devant moi :

Jaseur d'Amérique

Suivi d’un Chardonneret Jaune femelle :

Chardonneret Jaune femelle

Je rencontre un couple d’ornithologues qui m’informent avoir entendu une Grive des Bois pas loin passé la passerelle. Le temps avance et je presse le pas. Presqu’immédiatement après la passerelle, je rencontre un beau Cardinal à Poitrine Rose mâle, je m’attarde pour prendre quelques photos dont celle-ci :

Cardinal à Poitrine Rose mâle

Rendu aux environs de l’endroit indiqué par les ornithologues, je fais quelques arrêts espérant entendre le chant des Grives des Bois. Je jase avec un marcheur, pendant ce temps, un Pic Mineur vient se percher pas trop loin :

Pic Mineur femelle

Après avoir fini de jaser, je décide de rebrousser chemin pour retourner chez moi, je prends tout de même le temps de m’attarder à un endroit où j’avais entendu des grives sans pouvoir toutefois identifier de quelles grives il s’agissait. Bingo, un couple de Grives des Bois se perchent pas trop loin de moi avec un lunch dans leurs becs, le temps de prendre quelques photos, ils disparaissent aussitôt. Je ne les ai pas revues. Voici deux photos prises qui sont mieux que ce que j’avais :

Grive des Bois
Grive des Bois

C’est ce qui termine ma matinée de photos d’oiseaux, je suis bien content des rencontres que j’ai faites, autant les rencontres aviaires que celles de promeneur(e)s. 

Merci de votre visite, vos commentaires sont toujours appréciés 🙂

3 Commentaires

  1. Daniel Demers

    toujours intéressantes tes aventures Rey! et tes photos de la grive sont superbes! Bravo!

    Réponse
  2. Serge a

    WoW super belles photos.
    As-tu reconnu Jacques Larivée?

    Réponse
    • Rey Clermont

      Bonjour Serge, merci de t’être inscrit à mes alertes de nouveaux articles et de ton commentaire. Je ne connais pas personnellement Jacques Larivée mais je savais que son nom me disait de quoi. Effectivement, c’est bien lui qui avait été l’auteur de la base de données EPOQ longtemps utilisée par les ornithologues Québécois pour documenter leurs observations. Voici un lien qui en parle : https://quebecoiseaux.org/index.php/fr/dossiers/suivi-des-populations/723-banque-de-donnees-epoq Bonne journée!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.