Sélectionner une page

En ce samedi 26 janvier 2019, sur ordre de mon acupuncteure, je n’ai pas pu sortir faire de la photo. J’ai donc décidé de faire du ménage dans mes photos et travailler un peu ma conférence sur la photographie d’oiseaux que je donnerai au Club Photo St-Amable le 2 avril prochain.

De temps en temps, j’allais surveiller mes mangeoires pour vérifier s’il y avait un Épervier sur place puisque j’attends depuis plusieurs années déjà, le jour où je pourrai en photographier un en train de manger une proie, un Pigeon Biset de préférence, ça me ferait moins de peine que si c’était un Geai Bleu ou encore un Cardinal Rouge.

En début d’après-midi, une vérification me permet de voir la présence d’un Épervier de Cooper qui est en train de s’alimenter au beau milieu d’un tas de plumes. Je regarde la proie, aucun doute par la grosseur et la couleur des plumes que c’est un Pigeon Biset.

Je cours prendre ma caméra et je m’habille. De ma galerie, je prends des photos et me cache pour ne pas me faire repérer. J’ai pris le temps de revenir à l’intérieur pour changer de boitier et d’objectif pour prendre de meilleures photos.

Au total, j’ai pris plus de 400 photos en une heure, dont celle-ci :

Épervier de Cooper avec sa proie

Oh que le monsieur est content d’avoir écouté son acupuncteure, j’attendais ce moment depuis tellement longtemps 🙂