Épervier de Cooper très coopératif à Ste-Anne-de-Bellevue

Samedi 22 Novembre 2014, accompagné de mon épouse, je suis allé à Ste-Anne-de-Bellevue dans l’espoir de pouvoir photographier un Pipit d’Amérique observé la veille aux abords du Lac St-Louis.

Arrivés sur place, nous rencontrons la personne qui l’avait observé. Il nous mentionne l’endroit de son observation mais nous indique être là depuis 20 minutes sans avoir pu le localiser.

Nous demeurons sur place un peu plus de 30 minutes en vain, l’oiseau ne semble pas être présent.

Nous retournons au stationnement du Campus McGill, mon épouse aperçoit alors un Épervier tout près dans un arbre. Il est contre-jour, nous tentons de le contourner pour le prendre en photo mais fidèle à son espèce, il s’envole. Nous tentons de le retrouver mais sans succès.

Nous rembarquons notre équipement dans l’auto et sommes prêts à quitter lorsque je vois l’Épervier revenir dans le même arbre. Convaincu qu’il ne restera pas longtemps, je sors avec ma caméra compacte (Canon SX50 HS) et réussi à le contourner pour prendre quelques photos. Puisqu’il semble nous accepter dans son environnement, je vais chercher ma 500mm et mon trépied et je reviens faire de meilleures photos. J’ai même eu le temps de prêter ma 500mm à mon épouse afin qu’elle puisse faire de bonnes photos aussi. C’est la première fois que je rencontre un Épervier si coopératif.

Rendu à la maison, je l’ai identifié comme étant un Épervier de Cooper Immature.

Voici ma meilleure photo, elle a été prise à 700mm (500mm +1.4), elle n’a pas été recadrée, il ne manquait qu’un beau ciel bleu derrière lui 🙂

Jeune Épervier de Cooper

Leave A Comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.