Sélectionner une page

Janvier 2020 en chiffres et en images

Bec-Croisé Bifascié mâle

Rédigé par Rey Clermont

Photographe animalier et ornithologue depuis 2009, je parcours la province à la recherche de nouvelles espèces d'oiseaux à photographier.

9 février 2020

Vous désirez être informés de mes nouveaux articles ?

Catégories

Merci de votre visite !

Flag Counter

Janvier 2020 en chiffres et en images

Voici avec un peu de retard, le résumé de mon mois de janvier 2020. Je vais débuter avec les chiffres. Pendant ce mois, je n’ai visité que 4 sites pour un total de 7 heures 57 minutes d’observations. Ces randonnées m’ont permis d’observer un total de 24 espèces d’oiseaux. Pour connaître le nombre total des espèces photographiées, vous devrez vous rendre à la fin de l’article smile.

Depuis plusieurs années, je débutais mon année en patrouillant les rangs situés au nord de l’Aéroport Jean-Lesage à Québec à la recherche d’oiseaux de proie et d’Harfangs des Neiges. Cette année, j’ai décidé de faire différent et de me rendre au Domaine de Maizerets à Québec, un site qui m’a rarement déçu dans le passé.

Ma première mission est de photographier le Grand-Duc d’Amérique. Je n’ai pas eu beaucoup de difficulté à le localiser le long de la rivière puisqu’il y avait plusieurs photographes qui tentaient de lui tirer le portrait, il était mal placé mais j’ai réussi à trouver un angle pour l’avoir au complet :

 

Puisqu’il semblait bien installé et que mon temps était limité, je me suis rendu dans la pinède dans l’espoir d’y trouver une Petite Nyctale ou encore mieux, une Nyctale de Tengmalm. En examinant les conifères, j’ai trouvé une Petite Nyctale qui dormait bien cachée. J’ai trouvé un semblant d’angle pour la photographier :

Cette photo ne passera pas à l’histoire smile. Dans les minutes qui ont suivi, quelques Mésanges à Tête Noires sont venues l’houspiller mais elle n’a pas bronché, elle n’a même pas bougé une plume. J’ai donc décidé de retourner voir si le Grand-Duc d’Amérique avait bougé mais non, toujours au même endroit. Pendant que je l’observais, j’ai aperçu trois Grimpereaux Bruns qui se tenaient très haut dans les arbres :

Une autre photo qui ne passera pas à l’histoire smile. Je suis là depuis maintenant une heure et dois penser à quitter. Je décide de scanner rapidement la centaine de canards qui se tiennent autour et dans la petite rivière, soit principalement des Canards Colvert. Je trouve le Canard de Duclair qui se tient à cet endroit depuis déjà quelques semaines. Comme c’est un canard d’élevage, je ne peux le compter pour mon décompte mais rien ne m’empêche de le photographier :

Je quitte après 80 minutes d’observation qui m’ont permis de photographier mes 3 premières espèces de 2020.

Samedi 25 janvier 2020, je pars de Québec et décide de faire un premier arrêt au Parc National de la Mauricie. Ma mission, essayer de prendre de meilleures photos des Bec-Croisés des Sapins qui sont considérés comme rares au Québec. Je vais aussi essayer d’améliorer mes photos de Bec-Croisés Bifasciés qui sont moins rares.

Je me stationne au centre de ski du secteur Rivière-à-la-Pêche. J’en entends plusieurs et réussis à les localiser, malheureusement, je n’ai réussi qu’à photographier un Bec-Croisé des Sapins femelle, loin et complètement en haut d’un sapin :

Une autre photo qui ne passera pas à l’histoire smile. Ça semble être une habitude en ce début d’année. Tel que prévu, il y a beaucoup plus de Bec-Croisés Bifasciés, il doit y en avoir une bonne dizaine. Ils vont se nourrir dans des blocs de calcium laissés par les voitures et vont se réfugier dans les arbres lorsqu’une voiture arrive. Ils sont évidemment plus photogéniques dans les arbres. Voici un mâle :

J’aurai au moins réussi à faire une meilleure photo du Bec-Croisé Bifascié. Voici également une photo de la femelle :

Quelques Tarins des Pins ont décidé de participer à la fête, voici une femelle :

Je suis là depuis deux heures et ça fait au moins une heure que je n’ai pas vu de Bec-Croisé des Sapins, je décide donc de me contenter de ces trois nouvelles espèces photographiées, de plus, il y a de plus en plus de va-et-vient dans le stationnement. Il est donc temps d’aller diner.

Après le diner, je décide de me rendre à St-Barthélemy pour tenter de trouver des Harfangs des Neiges. Alors que je patrouille le rang St-Jacques, je vois au loin un attroupement de photographes sur le bord du chemin. Au moment où j’arrive, j’aperçois un Harfang des Neiges qui quitte le toit d’une grange et s’envole au loin, au point où je l’ai perdu de vue. Je continue mon chemin et un peu plus loin, j’aperçois un autre Harfang des Neiges perché sur un poteau d’un luminaire d’un terrain de baseball. Je m’arrête et prends quelques photos dont celle-ci :

J’ai attendu plus d’une demie-heure pour voir s’il s’envolerait et il a fini par le faire, malheureusement, je n’ai pas réussi à faire mieux que cette photo:

Quand j’avais quitté le premier endroit, j’avais remarqué que certains photographes étaient demeurés sur place après que l’Harfang des Neiges se soit envolé au loin, un peu comme s’ils espéraient qu’il reviendrait. Je décide d’aller voir et surprise, il est revenu sur le toit de la grange. Voici ce que ça donne comme vue à 50mm :

Voici maintenant ce que ça donne à 500mm avec un peu de recadrage :

Après une attente d’une heure, il a l’air bien confortable et ne semble pas vouloir s’envoler. La luminosité diminue grandement et c’est l’heure du départ.

Je termine donc le mois de janvier avec un total de 7 espèces photographiées (Canard de Duclair non compté) et aucun lifer. Un mois somme toute assez tranquille.

Si vous aimez cet article, n’hésitez pas à commenter et à vous inscrire à ma liste de distribution afin d’être informé de mes futurs articles.

1 Commentaire

  1. Diane

    Très bel article, faut dire qu’au mois de janvier, il n’a pas fait beau souvent. Merci pour le canard de duclair, au moins, je sais à quoi il ressemble ! Tes photos sont superbes même si certaines ne passeront pas à l’histoire comme tu dis, tu t’es repris sur les autres !! Bravo !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.