Sélectionner une page

La migration printanière de l’aigle royal, où et quand ?

Rédigé par Rey Clermont

Photographe animalier et ornithologue depuis 2009, je parcours la province à la recherche de nouvelles espèces d'oiseaux à photographier.

19 mars 2021

Restons en contact!

Catégories

Merci de votre visite !

Flag Counter

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous partager mes deux endroits préférés pour observer l’aigle royal en migration printanière.

Près de Montréal, mon endroit préféré est sans aucun doute la Montée Smellie à Godmanchester. Le point d’observation se situe près de la voie ferrée.

Selon les années, la migration peut débuter aux environs du 10 mars et peut se terminer autour du 14 avril. Les chances d’en observer sont meilleures lorsque les vents sont favorables, soit des vents du sud-est.

Les trois décomptes les plus élevés sont survenus le 27 mars 2016 avec 25 individus, le 12 mars 2016 et le 16 mars 2012 avec 23 individus.

Quoique ce soit un bon site pour les observer en migration, ils passent généralement à grande distance et/ou haut dans le ciel et les bonnes photos sont rares.

Voici ma meilleure que j’ai prise le 24 mars 2018 :

Canard Siffleur mâle

 

Mon deuxième endroit préféré est le Belvédère Raoul-Roy situé dans le Parc National du Bic.

À cet endroit, la migration peut débuter autour du 12 mars et se prolonger jusqu’au début juin.

Les trois décomptes les plus élevés sont survenus le 12 mai 2007 avec 19 individus, le 21 mars 2019 avec 18 individus et le 28 mars 2019 avec 15 individus.

C’est de loin mon endroit favori car les chances d’observer un aigle royal à basse altitude sont meilleures ce qui donne de meilleures chances de photos.

Voici d’ailleurs la meilleure photo que j’ai prise le 14 avril 2017 :

Canard Siffleur mâle

 

Et vous ? Avez-vous un endroit favori ? Si oui, n’hésitez pas à le partager dans les commentaires.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.