Sélectionner une page

Parc de la Cité – 21 juin 2020

Jaseur d'Amérique

Rédigé par Rey Clermont

Photographe animalier et ornithologue depuis 2009, je parcours la province à la recherche de nouvelles espèces d'oiseaux à photographier.

21 juin 2020

Vous désirez être informés de mes nouveaux articles ?

Catégories

Merci de votre visite !

Flag Counter

Parc de la Cité – 21 juin 2020

Dimanche 21 juin 2020, je décide de me rendre au Parc de la Cité à St-Hubert. Mes objectifs?  Photographier les trois espèces d’hirondelles suivantes : Hirondelles à Front Blanc et Hirondelles Rustiques qui nichent sous des structures ainsi que les Hirondelles Noires qui devraient nicher dans le condo à hirondelles installé sur ce site il y a quelques années.

C’est la première fois que je me rends à ce site et à mon arrivée, je suis surpris de la superficie du parc, c’est beaucoup plus grand que je coyais. À peine sorti de l’auto, un Bruant Chanteur vient me saluer avec son chant unique :

Bruant Chanteur

Puisque je ne connais pas l’endroit, je me rends au pavillon d’accueil et en fait le tour, aucun nid d’hirondelle autour du bâtiment. Je me rends au pont, aucun nid sous le pont non plus. Avec mes jumelles, je repère le condo à hirondelles. Je décide de m’y rendre.

En chemin, j’aperçois un Jaseur d’Amérique qui arrive en vol pour se percher dans un sapin, le temps de m’installer pour prendre une photo, il s’est envolé : 

Jaseur d'Amérique

C’est ensuite au tour de ce Carouge à Épaulettes mâle à venir se percher près de moi :

Carouge à Épaulettes mâle

Je réalise alors que j’ai oublié ma bouteille d’eau dans l’auto ce qui m’amène à me questionner à savoir si j’ai verrouillé mon véhicule puisque ma routine a été brisée par le Bruant Chanteur que je me suis dépêché de photographier dans le stationnement.

Je vérifie sous le pont vert, aucune présence de nid. je me rends au condo à hirondelles qui est à proximité pour constater que plusieurs ouvertures ont été fermées avec du ruban adhésif. Un passant m’informe que la Ville avait procédé ainsi dans le but de peinturer le condo la semaine prochaine.

Je vois une structure plus loin mais puisque je suis en train de me déshydrater sérieusement en raison de la canicule et étant de plus en plus convaincu que j’ai oublié de verrouiller mon véhicule, je décide de ne pas m’y rendre, préférant retourner rapidement à mon véhicule qui était effectivement déverrouillé, heureusement, tout était encore là.

Après avoir récupéré ma bouteille d’eau et verrouillé mon véhicule, je n’ai pas eu le courage de retourner à la structure que j’avais vue, j’en ai vu une plus près que j’ai décidé d’aller voir. En chemin, un Roselin Poupré femelle se prom`ne de branches en branches dans un sapin :

Roselin Pourpré femelle
Roselin Pourpré femelle

Après avoir fait le tour de la structure qui ne cache aucun nid, je décide d’en finir avec cette chaleur et de retourner chez moi à l’air climatisé. Je suis tout de même un peu déçu de n’avoir pu photographier aucune des trois espèces visées, ce sera pour une prochaine fois.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.